20/03/2011

Lunette Esclavo nettoie un dimanche !!!

Si c'est pas Dieu possible !!!

Pas de grasse matinée pour Lunette ce dimanche, jour du Seigneur, jour de repos.
Elle a beau ne plus travailler à l'extérieur (à l'insu de son plein gré encore bien, suite au burn out de la Wonder Lunette), sa semaine a été on ne peu plus chargée d'imprévus à gérer.

Résultat des courses : elle n'a pas su faire blinquer la maison familiale comme tous les vendredis.

Recevant Belle-Maman ce midi, Lunette n'a pas d'autre alternative que de courir dans toute la maison avec sa peau de chamois, ses loques, raclettes, brosses et torchons.

Elle a beau astiquer le flacon du grand chauve bronzé et musclé à boucles d'oreilles, aucun génie n'en sort pour lui proposer ne fut-ce qu'un seul voeu.
Plus outrant encore, celui qui dit tout faire briller en un temps record et sans effort est un menteur !!!

File te confesser Monsieur Propre, tu n'es qu'un imposteur !!!

10:37 Écrit par Steffanie Borgne dans Lunette Esclavo, Potins à la Une | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

12/03/2011

8 mars, Journée de la Femme chez Lunette Esclavo

L'ambiance fut houleuse chez les Esclavo, ce mardi soir, Journée Internationale de la Femme.

Il faut dire que la journée de notre pauvre amie Lunette fut plus qu'exécrable. Levée avec la migraine et le corps engourdi de douleurs, les 4 enfants Esclavo (à la maison toute la semaine pour les congés scolaires) étaient particulièrement déchaînés avec ce mauvais temps dehors.  Hysteria Laine est loin d'être l'endroit préféré de Monsieur Soleil et l'hiver est long, gris, trèèès long, particulièrement pour Lunette, femme au foyer malgré elle qui rêvait pourtant de poursuivre sa brillante carrière.

Hélas on ne fait pas toujours ce que l'on veut dans la vie, surtout les femmes, appelées "sexe faible" mais pourtant affublées de bien plus de responsabilités et de tâches que la gent masculine.  La femme ne travaille pas qu'au bureau ou à l'usine, elle travaille avant et après, à la maison, en courses, etc...

Lunette était pourtant presque une superwoman, jonglant dynamiquement entre son métier passion, l'entretien de sa maison et de sa famille avec des journées bien remplies et des nuits relativement courtes.
Jusqu'au jour du "burn out" où le monde et la vie de Lunette bascula : épuisement total et arrêt maladie.
Pourquoi ?  Une question sans réponse que rumina encore plus Lunette en cette Journée Internationale de la Femme.

On peut comprendre qu'au retour de Tom à l'heure du dîner, Lunette eut bien du mal à garder son ustencile de cuisine en main...

dyn003_original_360_360_pjpeg_2534793_d7a6253951dcd4fb9eaea17845eb8be7.jpg

12/02/2011

BONNE NOUVELLE : Le sourire de Lunette, qui ne trompe pas !

Après la tempête, le calme est enfin revenu sur Hysteria Laine.

Notre chère amie Lunette Esclavo a retrouvé le sourire dès ce matin pour le plus grand bonheur de tous et de toutes.
Selon Carie MacWhisky, leur voisine d’en face, elle aurait croqué les pommes de son Tomtom chéri presque toute la nuit…

Le regard et le sourire de Lunette ne trompent personne, confirmant les dires de notre chère Carie, sexologue retraitée mais (et elle insiste là-dessus) toujours pratiquante bénévole.

abattant-wc-bouquet-de.jpgElle ne doit en tout cas pas encore avoir reçu son cadeau…  Et une nouvelle crise d’hystérie est à prévoir dans les jours à venir…  Restez sur vos gardes et prévoyez les boules quiès.

Quoi de bon au menu du 14 chez les Esclavo ?  Une pizza en forme de cœur ?

Paparassis, votre magazine pipole préféré vous le dira…

17:58 Écrit par Steffanie Borgne dans Lunette Esclavo, Potins à la Une | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |